Signaler

Comment faire marcher correctement une adler 467-373 ?

Posez votre question goldwie - Dernière réponse le 29 janv. 2008 à 13:20
Bonjour, J'ai acheté récemment une machine à coudre Adler 467 à un particulier, qui l'avait faite équiper avant de me la vendre d'un moteur quick stop avec boitier de moteur électronique de positionnement d'aiguille. Première fois que j'ai ce genre de machine, la précédente était entièrement manuelle, une Singer 45K5. J'ai deux problèmes, un électrique, un mécanique : L'électrique : J'ai eu plein de problèmes de démarrage impossible avec cette machine, depuis que j'essaie de les résoudre, j'ai appris que le moteur était équipé d'un condensateur de 35µ car il marchait en triphasé avant, et chez moi c'est en 220 normal. Devant les problèmes de démarrage (le moteur grognait sans démarrer) mon électricien m'a fait emmener le moteur chez un bobineur, qui a installé à la place du condensateur de 35µ un condensateur temporisé de 80µ. Le moteur démarre, mais on me dit (un autre électricien contacté sur un forum) que je dois monter les deux condensateurs, pas un seul, le 80µ pour le démarrage, l'autre pour la marche. J'en suis là pour le moment. Deuxième problème : Quand le moteur démarre et que j'essaie de coudre à la machine, j'ai un problème avec, je pense, le moteur positionneur : quand j'arrête la couture en levant le pied de la pédale, parfois la couture s'arrête pile là où je veux, au point près (je pense que c'est ainsi que doit marcher ce moteur électronique ?). De temps en temps, la machine a comme un sursaut, et continue de coudre un ou deux points avant de s'arrêter. Et en fin de compte, au bout de 5 ou 6 arrêts, c'est le bug, elle continue, alors que je n'appuie plus sur la pédale, à coudre plusieurs points (jusqu'à 5 centimetres), en hoquetant, le moteur baisse de régime, soit jusquà caler (et le bouton du disjoncteur de démarrage saute) soit le moteur arrive à reprendre de la vitesse et à se relancer. Voilà, un spécialiste aurait-il des indications à me donner ? Merci d'avance !!!!
Afficher la suite 
Utile
+3
moins plus
Je ne voulais pas vous vexer, je reconnais que vous savez beaucoup de choses et avez une solide expérinece ! En fait, je profite de toutes vos explications, j'aime quand tout est clair, avoir des réponses confuses et différentes me perturbent, et je suis comme vous, j'essaie de maitriser au maximum les techniques ce de qui m'entourent, car je n'aiume pas non plus délguer. Vos réponses me donnent de bons arguments, je vous en remercie.
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
Je vous dis ce que m'ont dit l'électricien et le bobineur (quant à moi je n'y connais rien en ce domaine) : ce moteur est en triphasé (220 ou 380 possible suivant la plaque). Pour le faire fonctionner en monophasé, ils y rajoutent un condensateur, qui compense le manque de la 3eme phase. C'est sûr que je préfèrerais me débarasser de ce moteur triphasé et de ces complications, pour mettre un monophasé qui marche !
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour, Tout d'abord , quelques explications sur les moteurs positionneurs; il existe deux marques , Efka et quick Rotan. Puis il existe deux types de moteur positionneur : 1) Moteur positionneur avec embrayage , par exemple le digital K2 quick stop. C'est un moteur électrique classique qui tourne en permanence, avec un système d'embrayage qui est commandé par l'électronique par l'inter médiare d'un frein electro-magnétique. Beaucoup de pièces d'usure ... Ce type de moteur existe en 220 volts et en 380 volts triphasé. C'est l'un ou l'autre, mais pas les deux. Ce n'est pas les mêmes références de moteur au départ ( voir lien ci-dessous). A mon avis même si on arrive à faire tourner le moteur normalement, tout le système électronique ne sera pas adapté, ce qui explique les problèmes de positionnement ou d'arrêt . 2) Moteur positionneur sans embrayage,100 % éléctronique. C'est un moteur à courant continu qui ne tourne pas en permanence. ce type de moteur n'existe qu'en 220 volts avec pourtant une puissance équivalente au 380 avec embrayage. Pratiquement aucune pièce d'usure. Sur ces types de moteur, tout est règlable; la vitesse de positionnement, le positionnement d'aiguille, vitesse du moteur etc.. Pour entrer dans les paramètres de règlage, il existe trois niveau, en premier celui de l'utisisateur qui donne accès à quelques règlage de base, en deuxième à celui du technicien qui donne accès à des règlages plus complexes et troisième niveau celui du constructeur , qu'il vaut mieux éviter de modifier... Pour entrer dans les paramètres , il faut entrer différents codes et vaut mieux ne pas se tromper pour certains règlages... http://www.quick-rotan.com/
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Exemple de règlage , mai pou un moteur de marque Efka http://www.google.fr/search?hl=fr&q=parametre+efka&btnG=Rechercher&meta=
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Il faut cliquer sur le premier ou deuxième PDF de la page. http://www.google.fr/search?hl=fr&q=parametre+efka&btnG=Rechercher&meta=
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Merci beaucoup pour votre réponse ! Alors, le boitier électronique est un quick stop, voici les références écrites sur 2 plaques dessus : Quick rotan steurkasten electronic quick stop type 18.022.013 BG N°1226364 für Netzteil 18.030.001 et : Netzteil 220 volts typ 18.030.001 Je ne vois vraiment pas comment intervenir pour des réglages, il n'y a aucun tableau de commande (ça n'a pas l'air très jeune comme matériel, tout peint en gris martelé). Le moteur lui-même est un Quick stop de quick rotan, typ NDK 880 T/12 de 550 W. J'ai jeté un oeil sur le site de quick-rotan, mais tout ce qu'ils montrent est très récent.... Je peux prendre des photos éventuellement.....
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Pour le mode d'emploi du Quick rotan digital K2, j(ai trouvé ça... Cliquez sur le premier PDF de la page. http://www.google.fr/search?hl=fr&q=parametres+digital+k2+quick+rotan&btnG=Rechercher&meta=
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Voici deux photo de mon moteur, il ne ressemble pas au K2 (d'ailleurs je n'ai rien vu sur la notice du K2 qui correspond à mon problème. http://hostimg.free.fr/files/9k41moteur.jpg http://hostimg.free.fr/files/iljtmoteur2.jpg A priori je pense que le moteur et le boitier sont adaptés ensemble. Ils ont été achetés chez un revendeur de machines à coudre neuves et occasions, ainsi que le premier condensateur, par celui qui m'a vendu la machine, pour mettre spécialement sur cette machine. Bon, chez moi ils ne veulent pas démarrer sans un condensateur temporisé à la place de l'autre. mais est-ce qu'un problème d'alimentation électrique peut causer des hoquets comme ça à la machine, et lui faire coudre seule des points en plus ?
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Comment se fait-il qu'l y a marquer 220 volts alors qu'il fonctionne normalement en 380 volts ? Il doit certainement y avoir une autre référence quelque part...
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Ca à bien l'air d'être un moteur positionneur avec embrayage, d'après la photo. Et pas si vieux que ca apparemment, la date de fabrication doit être quelque part... Les moteurs positionneurs c'est pas nouveau, ça existe depuis déja des dizaines d'années, mais là c'est assez récent quand même.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
J'ai trouvé ça sur le net , on peut supposer , d'après une photo qu'il à été fabriqué entre 1985 et 1995. http://www.quick-rotan.com/jubi/jubi.htm#1955
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Je pense qu'il vaut mieux contacter la société Quick rotan pour leur demander en partant des références du moteur, s'il s'agit d'un 220 ou 380 volts. S'il fonctionnait avant en 380 , il ne pourra pas être utilisé en 220 et dans ce cas vaut mieux acheter un moteur Efka à courant continu d'occasion en 220 volts. Et revendre celui-ci. En général, la marque Quick Rotan est utilisée par Pfaff, Durkopp-Adler utilise plutôt la marque Efka. Prendre un Efka DC 1550, ancien ou nouveau modèle . Voir sur ce site \" Megret & fils\", ils sont spécialiste des machines d'occasion... http://www.megret-et-fils.com/efka_Francais.htm
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Pour le règlage des paramètres, il faut brancher un panel de commande, (voir le modèle adaptable sur ce type de moteur) .
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
En tout cas, le bobineur m'a bien dit que le boitier positionneur était alimenté en 220 depuis les branchements du moteur, qui lui pouvait fonctionner en 380, c'était prévu pour.... Je suis allé voir le lien vers le fournisseur, je lui mets un mail de demande. J'espère arriver à résoudre tout ça car ça commence à être fatigant.... Merci pour les références du moteru à rehercher.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Etonnant, Si le moteur fonctionne en 380 volts, il faut l'alimenter en 380volts, même si le reste fonctionne en 220. Mais ça me parait très bizarre. Lorsque l'on branche un moteur positionneur en 380v , il y à trois phases, donc trois fils, sans plus. Pour faire du 220 à partir du 380 , on prends une des phases et on ajoute a un fil supplémentaire, le neutre ( bleu). Une des trois phases avec un neutre donne du 220. Alors je ne vois pas comment le boitier de contôle pourrait fonctionner en 220 volts, mis à pat en ajoutant un quatrième fil, le neutre mais même dans ce cas le fonctionnement de l'ensemble moteur et boitier ne pourra se faire qu'en 380. Si le moteur est en 380 volts, il vous faudra la faire fonctionner au 380volts, c'est indéniable. Sur trois de mes machines, j'ai des moteurs positionneurs, un modèle Quick stop en 380 v (pfaff 1245), un modèle en Efka 380 v ( durkopp-Adler 867), et un moteur en DC 1550 en 220 v ( Durkopp-Adler 467). Sur les deux en 380v le branchement est fait avec trois phases , donc il est impossible qu'il soit alimentés en 220v. Je vais aller voir ce qu'il y a marqué sur les boitiers... et sur le moteur...
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Je viens de regarder la doc technique de mes moteurs ainsi que la description des plaques des boitiers. Sur les deux moteurs en 380volts, sur les boitiers il est inscrit 190/ 240v. Et pourtant mes moteurs sont bien alimentés en 380v , uniquement avec trois phases. D'après la doc technique , un moteur prévu e 380v ne peut pas fonctionner en 220 volts et il ne faut surtout pas le brancher en 220v monophasé. Mot pour mot le texte de la doc: Ne pas raccorder les moteurs pour courant alternatif triphasé au secteur monophasé . utiliser la version du moteur altenatif monophasé à cet effet. Je pense donc que le boitier fonctionne avec du 220 volts triphasé, ce qui explique cela. Pour un moteur de ce type, il vaudrait mieux éviter d'aller voir un éléctricien même compétent. Ce n'est pas de son domaine. Un moteur positionneur c'est complexe et assez spécialisé. D'après la doc il y a un transformateur dans le boitier qyui transforme le courant en 220 triphasé. Maintenant qu'il à été branché en 220 mono, il est très possible qu'il a pris une claque. Je confirme donc que ce que je pensais, ce moteur fonctionne uniquement en 380 tri . Et le fait de l'avoir brancher en 220 mono a peut-être détériorer des composants du boitier. Pour information, les boitiers ne sont pas réparés, mais sont donnés échange standard, un moteur neuf complet , ça vaut quand même 1100 euros.Un boitier en échange standard pas moins de 400 euros. Eviter donc de le donner à un électricien ou même à un spécialiste de moteurs qui n'y connaissent rien à propos de ce type de matériel. Cordialement! .
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Voir la page 10 du lien, il existe bien deux types de moteurs , les tripasés et les monophasés, mais pas les deux. Pour un positionneur 380 tri, le condensateur n'a pas lieu d'être. Les moteurs à embrayage classique, peuvent fonctionner soit en 380 tri, ou en 220 mono, en rajoutant juste un condensateur pour compenser les phases manquantes, mais pas les positionneurs. Voila , je pense avoir répondu à votre question le plus précisemment possible. Il est tard, bonne nuit ! http://portail.ofppt.org.ma/prog//document/fichier/M12%20-%20ENTRETIEN%20DES%20MOTEURS%20TRANSMETTEURS%20CUIR-TAN.pdf
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Merci beaucoup pour vos recherches ! Je vais lire avec attention le cours de maintenance, au moins j'en saurais un peu plus... J'avais cru comprendre d'après les électriciens, que le condensateur ajouté sur le moteur fabriquait la troisième phase nécessaire au moteur, et qu'ainsi il continuait à marcher sur du triphasé, malgré l'alimentation monophasée.... Mais de toute façon, tout est très confus. En tout cas c'est un professionnel de la machine à coudre industrielle qui avait vendu le moteur à mon vendeur, spécialement pour cette machine... Mais bon le résultat est là, ça ne marche pas comme il faudrait. Je pense que je vais essayer de faire reprendre ce moteur, et chercher à la place un moteur avec positionneur, prévu d'origine pour le monophasé, d'occasion si ça existe. (question : si j'en trouve un, je peux lemonter moi-même, ou c'est à faire faire par un spécialiste ? -je n'en connais d'ailleurs aucun..-). En attendant, je vais voir si je peux installer le vieux moteur de la machine, qui m'a aussi été fourni avec, un classique, sans positionneur, mais qui lui aussi est triphasé, je vais chercher quel condensteur lui mettre, pour me dépanner en attendant. Il n'a pas l'air très puissant (un Prat de 0,33 CV), j'espère qu'il arrivera quand même à tourner, avec le condensateur. Merci encore pour votre aide, et bon dimanche !
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour, Je suis à peu près certain de mes propos. Un moteur positionneur avec embrayage c'est un moteur classique qui tourne en permanence avec en plus un boitier de contrôle électronique. lI est certain que le moteur , lui vous allez arriver à le faire tourner en 220 mono, en lui ajoutant un condensateur pour compenser les phases manquantes au démarrage. Par contre, vu que le boitier d'un positionneur prévu pour le 380 tri , fonctionne en 220 tri, vous allez avoir quelques soucis de fonctionnement et malheureusement il n'y a rien à faire pour y remédier sinon acheter un Dc 1550 d'occasion en 220 mono. Toutes mes machines fonctionnent en 380tri, sauf une qui est avec un DC 1550 en 220 mono. Connaissant quelques mécaniciens machines de chez Pfaff et Durkopp-Adler, je sais depuis toujours qu'il est impossible de faire fonctionner un positionneur 380 tri en 220 mono ou l'inverse. Il faut choisir le bon type de moteur dès le départ. Là ou j'ai eu un doute c'est que sur le boitier de contrôle était écrit 220v . Puisque sur mes machines c'est écrit également 220v, et qu'il n'y a pas de neutre , il est clair que c'est du 220 triphasé, et ça n'a rien a voir avec le 220 mono. Si vous changer de moteur un jour, il serait intéressant de le brancher en 380 tri, histoire de savoir s'il n'est pas endommagé. Dans le cas ou il serait en état de marche, je suis prêt à vous le racheter. Pour avoir des renseignements techniques n'allez surtout pas chez un électricien ou même un bobineur qui n'y connait rien aux spécificités des moteurs positionneurs, téléphonez plutôt à Pfaff france ou chez Dukopp-Adler. Maintenant, vous pouvez utiliser l'ancien moteur à embrayage et le mettre en 220 mono, en ajoutant un condensateur comme l'à préconisé votre électricien. Le condensateur ce n'est que pour le démarrage du moteur, mais il sera bien entendu moins puissant qu'un 380 tri. Bon dimanche !
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Merci pour vos conseils, pleins d'expérience et de de bons sens ! Je vais me mettre à la recherche d'un moteur DC 1550 mono, en attendant je vais essayer deux choses : -trouver ce qui peut servir de transfo, un variateur de vitesse qui transforme le 220 mono en 220 ou 380 tri, mais là il va falloir que je sache si ma machine est en 220 ou 380 tri, solution qui me permettrait de savoir si le moteur marche toujours normalement, avec la bonne alimentation. Je vais demander demain à mon électricien s'il en a un pour le test. (mon électricien a par chance une vingtaine d'années d'expérience dans les machines à coudre industrielles, mais malheureusement pas dans celles à positionneur, uniquement les moteurs à embrayage). - mettre un condensateur sur le vieux moteur pour essayer de m'en servir, en attendant d'en trouver un autre. Et pour le travail délicat, au point prés, je prendrais ma vieille Singer manuelle. Encore merci ! (je vous ai mis un mp).
Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !