Conseils HELP je n'en peu plus !!! [Résolu/Fermé]

irmina 2 Messages postés vendredi 15 novembre 2013Date d'inscription 16 novembre 2013 Dernière intervention - 15 nov. 2013 à 06:59 - Dernière réponse :  lola
- 16 nov. 2013 à 11:23
bonjour, je suis fibromyalgique depuis 13 années, cela s'empire, je peux dormir de tout l'après-midi au soir 23 heures, de plus mon mari est atteint de paranoïa,
j'ai reçu mon fils ma belle fille et mon petit fis samedi dernier, je souffrais énormément, car je fait tous à la maison, courses, papiers, cuisine, rangements repassage aspirateur, serpillère carreaux et je dois en oublier
j'ai du cessé mon activité, c'était de pire en pire, je reviens à samedi dernier il y avait aussi mon beau fils et sa compagne, d'origine brésilienne, tous les mercredis mon mari va chercher son fils pour déjeuner, il arrivent vers 13 heures, j'ai dû faire les courses, le ménage, préparer le repas, et je me sentais tellement mal levée depuis 4 heures du matin, que je suis partie me couché, je me suis réveillé vers 21 heures, mon mari n'était pas rentré, j'ai eu le droit à une remarque le lendemain, pourquoi je les ai laissé déjeuné seul, hors que samedi j'étais présente ? je n'aime pas son fils, je ne l'accepte pas ect...
je lui est répondu que j'avais préparé le repas la veille, je lui est même répété plusieurs fois.
paraît-il que son fils n'à rien compris ? et l'aurais mal pris ,car pour moi ce que mon mari dit n'existe pas, puisqu'il vois tous négatif, de plus ce qui est étrangé l'hérisse encore plus, j'ai un fils métissé une belle fille guadeloupéenne, et un petit fils métissé, en quelle que sorte il est raciste, et j'ai beaucoup de mal à entendre ses insultes toutes la journée, je suis chez-moi car j'étais encore en activité quand j'ai eu cet appartement, puisque lui était à la retraite ,il ne veut pas rencontrer de psy, tout cela me fait peur, avec ma fibro, j'ai du mal à supporter ces problèmes, comment lui faire comprendre l'handicap de cette maladie, faudra t-il que j'en arrive à le placer et le mettre sous tutelle car je paie tous. et pour lui c'est normal. sinon comment faire autrement, voir mes enfants seule chez eux, j'ai honte je ne sais pas comment leur dire, mon beau fils est contre les insultes que prodige son père, et ne comprends pas il est dans cet engrenage, comment faire ?
y-a-t-il une solution ? j'ai pensé à la séparation, j'ai plutôt envie de vivre seule, et de dormir comme mon corps le réclame, avez-vous des conseils à me donner ? ça m'aiderai j'en ai grand besoin, je souffre de ne pas savoir, comment faire, svp j'attends de vos nouvelles avec impatiente. quel regret d'être marié !!!
j'èspère me sauver de cette malencontreuse histoire. à bientôt de vos nouvelles
Afficher la suite 

4 réponses

imagine7 12751 Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscription 19 juillet 2018 Dernière intervention - 15 nov. 2013 à 08:53
0
Merci
Bonjour,

Vous vous êtes trompée de rubrique en déposant votre demande.
Vous le voyez ici, vous êtes dans l'univers de la MODE. Voyez les différentes rubriques plus haut dans le bandeau noir.
Allez plutôt dans la rubrique:MAMAN / famille recomposées, c'est ici :
http://maman.journaldesfemmes.com/forum/familles-recomposees-16.
Merci de votre compréhension
irmina 2 Messages postés vendredi 15 novembre 2013Date d'inscription 16 novembre 2013 Dernière intervention - 16 nov. 2013 à 05:02
bonjour merçi, il faut que je retape mon message je ne peux pas l'envoyer dans la rubrique demandée ?
imagine7 12751 Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscription 19 juillet 2018 Dernière intervention > irmina 2 Messages postés vendredi 15 novembre 2013Date d'inscription 16 novembre 2013 Dernière intervention - 16 nov. 2013 à 09:08
Vous pouvez faire un copier-coller, et avant de valider, si vous pouviez l'alléger pour le lecteur.
Il est impossible de le rediriger dans une autre rubrique.
Bonjour ,vous avez besoin de repos ,mais total ,autant dans la tête que le corps .Si vous pouviez vous retrouver seule ,dégagée de toutes obligations matérielles et familiales ,à ne devoir penser qu'à vous ,vous pourriez prendre conscience de votre corps et de ses besoins .Vous pourriez faire du sport ,un peu de marche au début ,des assouplissements ,puis de plus en plus ,et le bien-être qui s'en suivrait vous pousserait à continuer .Je crois que la clé de votre guérison est la paix intérieure,car c'est bien l'esprit qui donne l'alerte par l'intermédiaire du corps ...Votre souffrance n'est pas une fatalité,croyez-moi ,vous pouvez en guérrir et vous n'en reviendrez pas .Courage ,et confiance .Pensez à vous ,et vous aurez des résultats .