Radicalisation dans l'enseignement....

Messages postés
78
Date d'inscription
vendredi 30 octobre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
30 mars 2016
-

Collèges et lycées : Depuis les attentats de janvier, le ministère a mis en place une procédure spécifique de signalement. Elle a permis de repérer 857 élèves selon "20minutes"
Selon 20minutes, l'Education nationale recense cas de suspicion de radicalisation chez des élèves de 27 académies (sur 30) pour l’année scolaire 2014-2015. Il s'agit de collègiens et de lycéens issus des plus grosses académies comme Créteil, Versailles, Marseille ou Grenoble. "Un chiffre qui peut sembler alarmant, mais qui est à relativiser au regard des 5,5 millions de collégiens et de lycéens français", estimes 20minutes.Tout cela devient très inquiétant ...

Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
bonjour,
oui c'est alarmant et je pense que tout doit etre mis en oeuvre pour detecter tous les concernés, ne pas laisser faire, ne pas passer a coté, meme sur quelque chose qui semble minime

Dire « Merci » 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes 5512 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de lilie
1
Merci
Bonjour Nefertati,

Le lien ne fonctionne pas, c'est plutôt celui-là :
http://www.20minutes.fr/societe/1743399-20151203-education-nationale-recense-857-eleves-voie-radicalisation-annee-2014-2015

Ce dessin résume très bien l'après attentat :

Une bonne mesure mais provisoire parce qu'advient t'il des jeunes qui ont bâclés leurs scolarité ?
Le problème est surtout dans les cités où ils sont livrés à eux-mêmes. Avec la hausse du chômage, rien ne s'arrange. Il faut les suivre aussi à la sortie définitive de l'école.
Perso, je trouve que l'on n'en fait un peu trop, la vie continue tout en restant vigilant. Je m'explique un état d'urgence a été levé jusqu'en février 2016 et cette réforme touche les plus jeunes, ceux de la maternelle de mon côté. Un nouveau créneau du Ministère de l'Education Nationale qui annonce que les horaires seront seulement entre 8h35 à 8h45 et de 13h50 à 14h pas plus sans quoi le portail sera fermé. L'entrée pendant cet état d'urgence se fait non pas à l'entrée principale de l'école mais derrière. De quoi rendre la psychose aux familles et montrer du doigt ou fusiller du regard le moindre musulman ou musulmane qui passe.

Dire « Merci » 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes 5512 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Utilisateur anonyme -
C'est surtout discriminatoire vis à vis de la communauté musulmane en France qui se sent visée après l'attentat. La France est-elle aussi solidaire que ça ?
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Messages postés
4
Date d'inscription
mercredi 9 décembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
15 novembre 2016
0
Merci
Salut,
Je suis d'accord sur le fait que c'est un peu discriminatoire, mais le mot "surveillé" me fait froid dans le dos. Je pense qu'il faut réagir de manière plus ciblée, n'est ce pas le reflet d'une société malade, en manque de repère... moi tout ce que je dis c'est Que font les parents? la première cellule où tout se joue c'est la famille.
Les familles osnt malades, comment peut-on imaginer ne serait ce qu'une seconde que des parents ne sachent pas que leurs enfants veulent s'engager dans une lutte aussi extrémiste? C'est juste hallucinant, on perd de vu l'essentiel aujourd'hui.
Commenter la réponse de N.i.a