Vivre sans éjaculer [Fermé]

Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 24 septembre 2017
Dernière intervention
25 septembre 2017
- - Dernière réponse : Sourisverte2
Messages postés
27217
Date d'inscription
jeudi 12 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
10 décembre 2018
- 24 sept. 2017 à 18:42

Bonjour

Je viens de m'operer (apres 4 cures de chimiotherapie BEP ) il y a 4 mois pour un curage lomboaortique après un cancer testiculaire (2014 orchidechtmie avec un test. enlevé).

Suite au curage j'ai essayé de me masturber plusieurs fois 1 mois et demi après l'operation mais je n'ai pas eu d'ejaculations. A cause du choc psychologique que j'ai eu je n'ai plus essayé de me masturber car cela était trop pénible. Actuellement je commence à m'habituer à l'idée que je n'aurai plus de vie sexuelle  toute ma vie. D'ailleurs je n'ai que très rarement des érections qui purrait me me permettre d'avoir un acte normal. Même si cela peut être du au nervs du pubis touchés pendant l'opération je n'y crois plus que j'aurai des érections normales pour la vie.

Il y a quelques jours quand j'allais à la selle j'ai eu un liquide épais qui sortait de mon pénis et j'étais un peu content car depuis 4 mois rien aucun liquide a part l'urine ne sortait de mon pénis. Néanmoins je n'ai pas essayé de me masturber pour vérifier s'il pourrait avoir éjaculation...
Je pense ne plus réessayer et je suis décidé à continuer à vivre sans me masturber. Mais la question que je me pose est de savoir les dangers qu'il y aurait à vivre sans me masturber (dans éjaculer )
Il y aurat-il un danger à développer d'autres cancers prostate ou autre chose ?
Il y aurait il espoire d'avoire une vie normale sexuelle plus tard ?

Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
27217
Date d'inscription
jeudi 12 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
10 décembre 2018
0
Merci

Bonjour 

Merci de poster sur le Forum Santé svp 

;)


--
On a toujours tort d'essayer d'avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu'ils n'ont pas tort ! (Raymond Devos)