Adoption calvaire [Résolu/Fermé]

Avatar233 1 Messages postés jeudi 5 octobre 2017Date d'inscription 5 octobre 2017 Dernière intervention - 5 oct. 2017 à 09:41 - Dernière réponse : Sourisverte2 21203 Messages postés jeudi 12 avril 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 19 juin 2018 Dernière intervention
- 5 oct. 2017 à 19:49

Bonjour 

Je ressens le besoin de me confier et de me livrer pour essayer d'aller un peu mieux. J'attends beaucoup de vos retours en espérant que j'en ai au moins un..  j'ai ete adopté à l'âge de 6 ans avec mon frère, âgé  alors de 8 ans. Ma mère maternel a eu mon frère et moi  avec un premier homme et mon demi frère avec un autre homme. Je me souvient que très vaguement de son visage mais je me souviens de ma maison , de mon environnement c'est étrange .  mon frère et moi , avons été abandonné par notre père biologique et avons grandis avec notre beau père. Celui ci étant un grand drogué, a tué ma mère puis s'est enfui avec son fils. Plus tard il sera arrêté et conduit en prison. Dès lors nous avons été livré à nous meme à l'âge de 3 et 5 ans pendant quelques mois à mendier dans la rue , puis nous avons été placé dans un premier orphelinat avec des centaines et centaines d'autres enfants. À ce moment là mes futurs parents adoptifs avez déjà commencer les démarche pour nous adoptes , nous avons donc ete place dans un autre orphelinat beaucoup plus petit. J'avais alors 5 ans et mon frère 7. Dans ce nouvel orphelinat nous étions maltraité , taper , privé de nourriture de douche certaine fois étc et nous étions également sans cesse placer dans des familles pour 2 ou 3 jours.  Je ne garde  pas de bons souvenirs de cet endroit. Je me souviens que quand on ete pas sage les femmes qui s'occupaient de nous nous tiraient par les cheveux et nous enfermaient dans un placard pendant des heures. De puis j'ai peur du noir. Bref je me sentais seule et je comprenais pas pourquoi tout le temps j'étais rejetté et traité comme ça. À mes 6 ans,  mon frère en avait donc 8,  mes parents adoptifs , (tout les deux français) nous ont adopté , les premiers mois passés avec eux ont été géniaux mais je souffrais profondément de ce changement brutal. Je me souviens avoir passer des heures à pleurer dans mon lit la nuit en m'en voulant d'aboir laisser tout les enfants de l'orphelinat derrière moi car j'avais promis de revenir comme à chaque fois mais la c'était pour la vie. Au début mon père était génial et affectueux mais après 1 an, après avoir été sur que nous restions définitivement avec eux ( car au bout de un an le tribunal pour enfant demande aux enfants s'ils veulent rentrer dans leur pays où rester avec les parents adoptifs), mon père changea du tout au tout. Il est devenu plus colérique n'avait aucune patiente ne passer aucun moment avec nous si bien que moi et mon frère le craignions plus que tout au monde. Il était très dur dans ses mots dans son attitude dans la facon de nous parler , si bien que j'ai finis par le détester et ne pas vouloir rester dans la même pièce que lui quand ma mère n'était pas la. Il ne nous a jamais frapper mais la douleur était plutôt d'ordre paychologique car jamais rien n'allait pour lui toujours ont été un problème. À cette époque j'étais devenu grosse car j'avais un problème à la thyroïde et j'avais des problèmes de peaux , comme des tâches blanches sur tout le corps et comme je suis métisse ça se voyait beaucoup. Tout les enfants se moquer de moi et m'appeler la baleine. Je me sentais déjà terriblement seule et pas à ma place. Je faisais de la natation et un jour en competition quelqu'un  a dit : elle va couler la baleine. J'ai couru dans les toilettes et j'ai pleurer. Mes parents n'assistaient jamais à mes compétitions , ni mes entraînements alors que les parents de mes camarades étaient toujours présent. Ce jour m'a marqué car je n'avais personne à mes côtés et je voyais tout ces enfants se moquer de moi et être bisouilller par leur parents que j'ai eu le coeur briser. Je pense que c'est à partir de la que mon estime de moi à basculer , j'avais alors 10 ans. À la Fin de la compétition j'avais gagné car la natation était la seule chose ou j'étais douée, j'étais fière et triste à la fois j'attendais dès félicitation mais ma mère est venu me chercher en retard d'une heure et m'a engueuler car je ne parlais pas dans la voiture,  mon père m'a donc ensuite puni. À ce moment là je me suis sentie tellement abandonné que quelque chose a changé en moi. Je suis alors devenu hors de contrôle. Arriver au collège j'ai fais que des conneries , je sortais avec des garçons , je me suis mise à fumé je ne travaillais pas , j'avais des problèmes avec les professeurs etc je haïssais le monde entier je voulals juste  faire un gros fuck au visage de toutes les personnes qui m'entouraient . Vivre avec l'image de ma mère morte , de la maltraitance , de mon père qui reignait comme un dictateur cher moi des moqueries que j'avais eu j'ai peter un câble. Heureusement j'ai toujours eu des bonnes note ce qui m'a sauvé mais plus rien n'allait. Chez moi c'était la guerre car mon père parlait mal et je n'acceptait pas ça. Je n'ai jamais eu un seul anniversaire sans que ça finisse en pleure car tout les moments joyeux il finissait par les gâches en disant des : t'en a pas marre de parler tu nous saoules ou des choses dans son style. Pas un jour sans dispute , j'avais pas le droit de sortir ni de voir des copines juste de me taire et d'obéir à mon "maître". Bref je me suis donc réfugié dans la recherche d'amour à travers les garçons et la encore j'ai fais que des conneries. Arriver en 3eme j'ai rencontré mon premier amour j'étais sorti avec plein de garçon mais lui c'était différent il avait quelque chose. On s'est rencontré par hasard et ensuite on s'est parler que par téléphone car il habitait loin. Il avait alors 16ans et moi bientot 13. On passait des heures et des heures au téléphone il me consolait m'écoutait me donner tellement d'attention que j'aurai tout donné pour lui. Il était arabe et me parlait de religion de respect de la femme étc il me parlait déjà de mariage, j'étais jeune et naïve pour moi je n'avais que lui. Mes parents ne voyait pas cette relation d'un très bon œil et au final ils avaient raison. Il m'ont donc pris mon telephone interdit de lui parler étc .. c'est alors devenu la seconde guerre mondiale première bagarre avec mon père insulte fugue .. si bien que j'ai essayé de me suicider 2 fois car je n'en pouvais plus. Forte heureusement je m'en suis sortis , pas indem mais je suis toujours la. Bref j'ai recommencé à parler à mon copain de cet époque et il m'a fais une surprise en venant me voir après 2 ans de relation à distance, dans mon village. j'etais  au ange mais les choses ont vite dégénéré ... il m'a demandé si on pouvait couché ensemble je ne voulais mais  et il m'a plus ou moins obligé en disant que je l'aimais pas étc, on l'a donc fais dans mon ancienne école primaire. Je ressens encore se aujourd'hui tellement de honte et de tristesse. Je n'avais que 15 ans ..  J'étais si jeune je ne voulais pas il a donc arrête mais m'a insulter en disant que je l'aimais pas que il me quittait étc. Il a commencé à partir pour allé retrouver ses parents dans la ville la plus proche je l'ai donc suivi et j'étais censé passer la nuit avec lui puis une copine devait venir me prendre et me remmener chez moi. Les choses ont encore dégénéré il a encore voulu coucher avec moi dans un parc je me suis donc laisse faire mais je me sentais terriblement mal. J'ai appelle ma copine pour qu'elle vienne me chercher elle ne m'a jamais répondu puis mon tel s'est éteint. Je me suis donc retrouvé coincé et obligé de dormir en bas de son hôtel car on ne pouvait pas me payer une chambre. C'était la pire nuit et humiliation de ma vie. Je voulais mourir. Pendant la nuit deux jeunes hommes m'ont proposé de rentrer dans leur chambre , il faisait froid j'ai accepté. heureusement ils étaient gentils et il ne s'est rien passé. Le premier garçon m'a donné son numéro sur un papier pour que je l'appelles le lendemain si jamais j'avais un problème. J'ai pu recharger mon téléphone pendant la nuit et le lendemain je suis parti. Mon ex m'attendait en bas de l'hôtel et qund je lui ai dis ou j'etais il a commencé à m'insulter de pute à me mettre des claques etc on s'est battu et j'ai fini par rentrer chez moi. Mon père m'attendais au tournant et m'a engueuler parce que je suis rentré en retard. Après tout ca j'étais au bout de ma vie mais j'ai tenu le coup. J'ai quitté mon ex et je suis alors arrive en seconde. Tout allait bien une nouvelle vie s'offrait a moi mes parents m'ont mis dans un internat je ne voyait plus mon père tout allait bien. Mais je me sentais mal de ce qui s'était passer avec mon ex je me suis alors confié à une fille que je pensais être mon amie. Je ne suis pas rentré dans les détails juste j'ai dis que j'ai fais ma première fois que je regrette étc .. entre temps j'ai eu plein de probleme dans ma classe avec des filles dispute sur dispute et pendant une semaine je ne  suis pas venu en classe car j'étais malade. Quand je suis revenu plus personne ne me parlait et les gens m'insultait de pute et on inventé  que j'avais couché avec des mecs dans des caves etc ... c'est la que j'ai rencontrr mon deuxième grand amour. J'ai alors vécu un conte de fée car il me faisait tout oublier il prenait soin de moi pour une fois tout se passait bien, je lui avais tout raconter il m'avait consoler et poussait à ne pas me laisser faire. On est resté un an ensemble puis il m'a trompé donc je l'ai quitté mais je n'arrivais pas me le sortir de la tete. 1 ans après , Durant toute ma terminale j'ai essayé de le zapper en sortant avec d'autres mecs jamais ça n'avait marcher. À ce moment là il s'est mis en couple avec une fille qui était avec moi en cours je me suis battu avec elle et je me suis faite virée par mon lycée. Je me suis retrouvé au commissariat car elle avait déposée plainte car je lui avais cassé le nez. Bref j'ai quand même pu continuer mes études et avoir mon bac. Mais un mois avant mes épreuves  mes parents m'ont mis dehors, j'avais alors 17 ans car j'avais encore eu une  grosse dispute avec mon père. J'étais anéanti par leur méchanceté après tout ce que j'avais pu vivre ils m'ont mises dehors en me disant que je suis un probleme et qu'on est  pas une famille à cause de moi ! comment est'ce possible. À partir de la j'ai vécu chez ma tante puis dans le studio de mon grand père. Jr suis alors rentré en bts. À ce même moment j'ai appris que mon 2 emr amour était tomber dans la drogue dure! Je l'aimais toujours après tout ce temps je ne pouvais pas le laisser comme ça! Je me suis alors remise avec lui et s'en ai suivit deux ans de galère et de souffrance car il était-il littéralement fou. Il me volait mon argent avait tout un tas d'histoire, me traiter mal mais je pouvais pas l'abandonner. Après deux ans et maintes tromperie j'ai réussi à le quitter. Ça a été dur mais j'y suis arrivé. Mais ma relation avec mes parents avaient empire je ne leur parler plus du tout j'étais au bout du rouleur si bien que j'ai fais un burning out et j'ai arrêter les cours pendant 3 semaines sur ordonnance. Pendant 6 mois je suis restée seule je me sentais vraiment mal je n'avais que deux trois copines et mon grand père a mes cotes mais ca ne suffisait pas .. c'est alors que j'ai renoué contact avec uns ancienne  connaissance qui est devenu mon 3eme et plus véritable amour. On est rester que deux semaines ensemble ca peut paraître dingue mais je pense que j'ai perdu l'homme de ma vie. À cette période j'étais vraiment heureuse j'avais le sentiment qu'on se connaissait depuis toujours , on se comprenait sans se parler on faisait que rire ensemble c'étaient magique je suis tombée amoureuse en 2 semaines. Ça m'a fais peur. À ce même moment j'ai appris que mes parents m'avait menti toute ma vie que j'avais encore de la famille au Brésil et qu'ils avaient essayé de nous adoptes et d'avoir notre garde mais on a ete "vendu à mes parents". Mon coeur s'est déchiré en mille morceaux j'ai cru mourir en lisant cette lettre. Je me sentais trahis , je me sentais comme un objet , je m'en sentais mal pour Ma famille du Brésil, il avait perdu  leur fille leur sœur puis leur petits enfants leur neveux tout ca pour des gens qui ont que me faire souffrir durant toutes ces années. Mes angoisses sont remontées , j'ai donc vu mon 3 eme amour et je me sentais tellement blessé et trahis que j'avais peur que lui aussi me blessé et vu l'amour inconditionnel que j'avais pour lui je me suis dis que le mieux serait d'arrêter des notre début de relation. Il était arabe aussi ce qui m'a fait remonte à mon premier amour et toute la honte la tristesse la trahison aussi ..  Il a accepté sans  rien dire et juste après qu'il soit parti je l'ai harcelé car j'ai vu que j'avais fais une erreur et je regrettai. Il m'a juste dit que j'avais brisé quelque chose en lui et que rien n'en serait  plus comme avant , que je l'avais trop blessé. Je l'ai Harcelé pour lui dire que je pouvais tout lui expliquer il ne m'a jamais répondu. Pendant 4 mois j'ai attendu d'avoir de ces nouvelles en lui renvoyant des messages jamais de réponse. Mais j'ai pas lâché l'affaire je voulais lui expliquer le pourquoi du comment. Pendant ces 4 mois j'étais au bout de ma vie trop de regrets de culpabilité de stress car je devais passer mon buts et commencer mes recherches pour trouver une famille et faire jeune fille au pair pendant un an au États Unis. Finalement j'ai eu mon bts , j'ai trouver une famille, et j'ai réussi à revoir mon 3eme et grand amour. Malheureusement on s'est vu pendant trois mois sans vraiment définir notre relation j'ai fini par lui dire que je le kiffer et il m'a dit que lui aussi et que peut être après mon année aux États Unis on pourrait peut être vraiment envisagé quelque chose ensemble. J'ai donc préparer mes bagages  j'ai d'emménager mon appartement tout ça toute seule car ni mon frère ni mes parents ne m'ont aidé car ils ont préférés faire autre chose. J'ai donc étais prendre mon avion seule et juste avant que je parte de cher moi pour prendre mon avion a Paris m'ont frère m'a tapé car selon lui je n'avais pas ranger corrctement mes affaire dans le garage de mes parents. Je suis donc actuellement depuis 2 mois aux États Unis et les derniers souvenirs que j'ai de ma vie en France c'est mon frère qui me tape juste avant mon départ , mes parents qui ne prennent même pas la peine de me dire au revoir , et ma solitude. La seule chose que j'avais c'etait mon 3 eme amour je lui ai donc envoyé un message en lui demandant si il pensait vraiment ce qu'il disait quand il m'avait dit qu'il me kiffais étc .. pas de réponse je l'ai harcèler encore et encore pas de réponses. Je me suis excusée de l'harcèler que j'avais honte mais que j'avais besoin de réponse. Aucune réaction rien. Je l'ai harcelé encore et encore car je suis vraiment seule à l'autre bout du monde sans aucun soutient après tout ce que j'ai du endure ... la seule chose que je voudrai savoir c'est pourquoi les personnes qui m'entournet me traitent comme ça ? Pensez vous que je suis une mauvaise personne ? Je suis  tellement triste j'essaie d'en garder le sourire pour la famille pour laquelle je travaille et surtouts pour mon petit garçon mais je suis au plus mal .. pensez vous que je suis une mauvaise personne que après mon passé je mérite de souffrir comme ca ? Pensez vous que je dois continuer d'harceler mon dernier amour et essayer de recoller les morceaux avec mes parents et mon frère ? 

 

Excusez moi d'avance pour les fautes d'orthographes!! Pas vraiment le temps et la patience de les corriger sur mon téléphone. 

Afficher la suite 

1 réponse

Sourisverte2 21203 Messages postés jeudi 12 avril 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 19 juin 2018 Dernière intervention - 5 oct. 2017 à 19:49
0
Merci

Bonjour 

Merci de poster sur le Forum Maman svp

Et Merci de rajouter de la ponctuation et des paragraphes, c'est illisible.

;)


--
On a toujours tort d'essayer d'avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu'ils n'ont pas tort ! (Raymond Devos)