Inconfort physique et psychologique [Résolu/Fermé]

Anne-SoM 1 Messages postés vendredi 14 septembre 2018Date d'inscription 14 septembre 2018 Dernière intervention - 14 sept. 2018 à 04:58 - Dernière réponse : Sourisverte2 25928 Messages postés jeudi 12 avril 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 15 octobre 2018 Dernière intervention
- 14 sept. 2018 à 06:22

Bonjour, si je viens sur ce forum c’est par ce que je ne sais pas vraiment vers qui me tourner. Depuis plusieurs années j’ai des phases au cours desquelles je broie du noir, je pense au sucide et je n’ai plus d’intérêt pour grand chose. J’ai 20 ans, il y a quelques années j’ai du faire face à des événements qui ont boulversé ma vie  je ne sais pas si ces événements ont  participé à l’émergence d’un mal être qui était déjà bien présent mais en tout cas même si matériellement j’ai tout, affectivement je me sens vide et seule. J’essaie de relativiser j’ai même acheter des livres qui m’ont aidé à voir la vie d’un bon côté ( de manière ponctuelle et non sur le long terme )mais mes idées noires me rattrapent toujours, le pire c’est qu’elles arrivent soudainement... je pense au suicide mais je sais que j’en aurais pas le courage. En écrivant ceci je suis en pleure car je sais que ma situation n’est pas réellement exécrable cependant je n’arrive pas à expliquer mon mal être si profond que j’en viens parfois à ne plus avoir d’appétit. Je ne m’aime pas physiquement et moralement, je n’arrive pas à trouver ce qui me rend spéciale A tout cela se rajoute des douleurs corporelles inexplicable. Voilà je souhaitais en parler car c’est une douleur qui m’empêche de profiter de ce que la vie peut m’offrir. 

Merci 

Afficher la suite 

1 réponse

Sourisverte2 25928 Messages postés jeudi 12 avril 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 15 octobre 2018 Dernière intervention - 14 sept. 2018 à 06:22
0
Merci

Bonjour 

 

Il faut poster sur le Forum Santé svp. 

Clique sur le mot bleu.

 

;)


--
On a toujours tort d'essayer d'avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu'ils n'ont pas tort ! (Raymond Devos)