Garde alternee compliquée lesbienne

Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 3 juillet 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2019
- - Dernière réponse : lekabilien
Messages postés
15850
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 juillet 2019
- 5 juil. 2019 à 10:05

Hello je viens sur ce forum car j ai une opinion et une logique qui ne passe pas, je m explique... 

Je suis une femme j ai 38 ans et je suis lesbienne en couple avec une femme qui a une petite fille de 8 ans qu elle a fait par insémination artisanale avec un homosexuel,  elle est restée avec son ex compagne pendant 12 ans qui a fait un enfant aussi âgé de 4 ans maintenant, par insémination artisanale aussi, les enfants ont été déclarés par leur pères respectifs, elles étaient pacsé, mais pas d adoption puisque il y a les papas, puis elles se sont séparées en décembre 2018, j ai donc rencontrer ma compagne en 2019. Juste pour expliqué depuis leur séparation voilà comment ça se passe avec les enfants, les papas et les mamans... 

Ma compagne lors de sa séparation avec son ex n as pas voulu séparés les enfants, avec sont ex elles se sont mises d accord, ce qui fait qu elle partage la garde des enfants avec leurs pères, mais voilà, en une semaine les enfants sont ballottés de tous les cotés,  en gros pour une semaine, la fille de ma compagne va,  le dimanche soir etre récupéré par l ex de ma compagne qui va l emmener a l ecole le lendemain pour que ma compagne vienne la rechercher a la sortie le mardi soir pour la re déposer le jeudi matin a l ecole pour que son ex vienne la rechercher le jeudi pour l emmener chez son père le vendredi, ça c es une semaine sur deux, l autre semaine c est le père qui l a 3 jours puis l ex qui la récupère a l ecole jusqu'a a 19 ou 20h pour la ramener chez ma compagne qui la dépose a l ecole pour son ex la reprenne quand c est pas pour la déposer chez la grand-mère du papa etc... et il en va de même pour le petit garçon de l ex forcément puisque elles veulent chacunes les deux enfants en même temps, pour que les deux mamans puissent profiter chacune d avoir les deux enfants en garde avec elle, voilà... en gros c est une situation que je comprend pas, pour moi certes elles ont vécu ensemble 12 ans, l une a eu sa fille et l autre son fils, il y a les papas, mais moi je trouve que c est une organisation pas logique sachant que l une n as pas de droit sur la fille de l autre et l autre n a pas de droit sur le fils de l une... je sais pas si je m explique bien mais c est tellement compliqué a vivre que c est pas facile a exprimer... je ne trouve pas ca normal qu en étant séparé il n y a pas eu de séparation progressive des enfants aussi, pour moi les enfants aujourd'hui devraient chacun rester en garde alternee avec le père et la mère uniquement et non pas avec l ex compagne aussi, je trouve que ça pose un problème de vie générale car moi en tant que nouvelle compagne je vis très mal cette organisation,  j ai eu beau essaye de dire les choses directement à ma compagne pour lui faire comprendre que la méthode n est pas des plus aisée et que même si je comprend qu elle ne veux pas prendre le risque de ne pratiquement plus voir le petit garçon de sont ex ( et évidemment pareil pour l ex qui ne verrai presque plus la petite fille) car ça lui brise le cœur il faudra bien qu un jour ou l autre vu que ma compagne refais sa vie avec moi et son ex refais sa vie aussi de son coté, il y ai une séparation des enfants aussi, car on ne peut rien prévoir à cause de ça, ensuite a terme il y aura forcément des conflits, l une voudra garder les enfants plus etc etc... l ex qui râle de pas pouvoir profiter pleinement de la fille de ma compagne et de pas l avoir autant qu elle, moi ca me met hors de moi car ma compagne oublie que c est sa fille et donc qu elle passe en priorité pour avoir sa fille le plus souvent possible ainsi que le papa, et donc elle se casse la tête avec un planning de malade pour pouvoir satisfaire son ex, moi j en peux plus de cette situation car je la trouve pas logique, pour moi quand ma compagne et son ex se sont séparées, elles auraient du séparés aussi les enfants et les voir de temps en temps... car la on dirai pas qu elles sont séparés car elle sont en permanence en contact comme si rien n avais changé... ça fait presque 8 mois qu elles sont séparées et c est seulement maibtenant ( fin juin 2019) que ma compagne a fait les procédures pour arrêter le pacs, arreter le compte commun, faire les papiers a la Caf enfin bref aux administrations et encore elle a fait tout ça parce que je lui ai dit que je comprenais pourquoi tout n était pas fait depuis le début et que je me suis en quelque sorte mise en colère... tout était rester figé comme si elles vivaient encore ensemble... aidez moi à éclairer ma lanterne car j ai l impression d etre la méchante a ma façon de penser car quand j essaie d en parler avec ma compagne ca part au clash direct parce qu elle dit que c est aussi son fils alors qu il ne l est pas, même si c est son fils de coeur elle n accepte pas ce que je veux lui faire comprendre, j ai l impressio  d etre nulle, folle aussi parce que elle me fait comprendre que je pense mal et surtout audieuse alors que je n arrive pas a avoir sa logique et son ressentis,  sachant que maintenant je me suis attachés aux deux enfants j ai peur pour elle que si ce que je pense pour plus tard, c est a dire que la séparation  des enfants arrivent pour de bon parce que arriver un moment ça va carrément bloqué, j ai peur vu qu elle veut pas se préparer psychologiquement a ça, a cette éventualité,  qu elle pète un câble et que notre couple en pâtisse... svp donnez moi vos avis????parce que l aime terriblement. 

Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
15850
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 juillet 2019
80
0
Merci
Bonjour À mon avis, tu n'as aucun droit d'intervenir dans cette situation comme tu le dis, qu'elle n'a aucun droit sur l'enfant qui n'est pas le sien. Jalousie excessive ? Peut-être. La situation ne convient pas ? Tu connaissais cette situation et tu l'as acceptée, pourquoi vouloir la remettre en cause. Séparer les 2 enfants qui ne sont pas issues de mêmes parents ? Les enfants adoptés ne sont pas forcément frères et sœurs de sang et ne sont pas non plus nos enfants de sang, pourtant ils deviennent frères et sœurs et nos enfants de cœur, n'est-ce pas cela qui compte vraiment. Il est tout à fait normal de s'attacher à un enfant même s'il n'est pas nôtre, et que c'est très difficile de couper du jour au lendemain. Alors 2 enfants les séparer même s'ils peuvent se voir de temps à autre doit être aussi difficile pour eux à vivre, lien de sang ou pas, eux ils s'en foutent de ça. Pour ma part je trouve admirable le fait que ces parents aient pu trouver un accord qui leur complique la vie comme tu dis, mais qui garde ces enfants unis. Tout le monde y trouve sont compte finalement sauf toi, mais la situation y était déjà. Je te signal que tu parles de situation qui ne te convient pas, je comprends cela. Mais tu pense à toi uniquement, pas au bien-être de ces famille qui ont trouvé un équilibre dans ces arrangements, et il me semble que c'est tout à fait à l'avantage des enfants avant tout, à leur équilibre. Tu as trouvé une compagne qui a des enfants et elle les gère comme elle l'entend avec son ou ses ex. Si cela ne te convient pas, c'est à toi de te retirer, ce n'est pas la personne qu'il te faut. Pardon cette réponse est un peu dure avec toi mais ce n'est pas le but d'être dure, ou d'avoir raison à 100 pour 100, mais c'est mon avis et je le donne comme je le sens sans y mettre de la méchanceté, mais juste ma pensée, mon opinion.

Bonjour tout d abord je n intervient pas mais je m exprime, il n y a aucune jalousie de ma part car j aile les 2 enfants,  tu dit que tous le monde y trouve son compte mais tu te trompe car la petite elle ne le trouve pas du tout et réclame l exclusivité de la part de sa mère, la petite commence à avoir un comportement terriblement difficile et quand sa mère lui demande pourquoi elle est comme ça, elle explique bien qu elle est fatiguée de tout ca, donc moi je pense avant tout au bien-être des enfants et non pas a moi comme le font les adultes autour d eux qui ne pensent qu a eux, donc effectivement je trouve on avis un brutal et dure car personne ne voit l interet de cette enfant,  c est pourquoi j ai eu tant de mal a expliquer la situation. Je ne trouve pas ton résonnement logique ... 

lekabilien
Messages postés
15850
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 juillet 2019
80 -

Nous n'avons pas la même opinion et cela ne dit pas qui a tort qui a raison. Comme les goûts et les couleurs, chacun aura la sienne, et chacun aura raison. Mais tu es impliquée directement en revenche pour être objective, tu es partie prenante, intéressée, (je ne le dis pas dans le mauvais sens du terme), et tu te contredire quand tu dis "je n'interviens pas mais je m'exprime".

Tu n'interviens pas mais tu vas jusqu'"au clash".

Tu n'interviens pas mais, "je ne trouve pas ça normal qu'en étant séparé il n'y a pas eu séparation progressive des enfants". C'est seulement aux parents de décider, pas toi. Et ce qui suit immédiatement idem, c'est aux parents de faire ou pas.

"je trouve que ça pose un problème de vie générale car moi en tant que nouvelle compagne je vis très mal cette organisation". Et oui tu es trop concernée pour être objective, tu n'acceptes pas la situation, donc tu ne fais pas que seulement l'exprimer. Je te comprends, mais cela tu le savais, et tu n'as pas à dicter à ta compagne comment faire procéder, ou, à oublier cet enfant, tu as un ressenti elle en a un, envers cet enfant.

La gestion de ces enfants regarde uniquement les parents concernés. Tu as bien le droit de t'exprimer auprès de ta compagne, mais tu n'as pas à insister au point d'aller au clash.

"moi j'en peux plus de cette situation". Je te comprends, mais cela aussi montre que tu intervient avec force et non pas comme tu dis, juste en parler.

"car la on dirait pas qu'elles sont séparés, car elles sont en permanence en contacte comme si rien n'avait changé". Pas jalouse ? Normal qu'elles restent en contacte vu qu'elles échangent souvent avec leurs enfants. Il faut avoir confiance, sans cela tu trouveras toujours un problème.

" quand j'essaye d'en parler avec ma compagne ça part au clash direct (donc tu ne fais pas que discuter, d'où je disais tu te contredis) parce qu'elle dit que c'est aussi son fils..". Et oui le cœur ne se commande pas. Le ressenti ne peut être compris comme il se doit que par celui celle qui le ressent en soi. On le décrit, mais les mots sont toujours trop faibles pour en mesurer les effets qu'on ne vit pas soi même.

Je pense que le vrai clash arrivera si tu continues à lui mettre la pression, et pas avec son ex ses ex ou les enfants. 

Alors que je dis qu il y a clash c est parce que elle s enerve direct selon les situations qui se posent et qui ne viennent pas de moi, tu t evades dans la critique,  dans le sens ou tu analyse tous ce que je dis, je t ai dit que je faisais que m exprimer envers elle pour aller au clash mais je parle de m exprimer sur le site car avec elle on ne peut pas parler,  ensuite il commence a y avoir des divergence entre elle et son ex, car son ex veux absolument profiter de la petite plus qu elle, alors que c est ma compagne la mère de la petite et je trouve pas ça normal, c est pleins de détails comme ça dont je n ai pas encore parler parce que parler avec quelqu'un comme toi qui se prend pour une psy c est juste pas possible, j ai remarqué d ailleurs que tu étais très active sur le site, je pense que tu vois uniquement une mauvaise réaction de ma part, comme de la jalousie alors que pas du tout et que tu ne comprend pas la situation, car je cherche juste des solutions pour que tout aille bien pour elle, c est pas moi qui vais jusqu' au clash c est elle parce que elle ne sais plus comment réagir face a certaines situations qui lui tombent dessus dont je n ai pas expliqué dans mon poste encore, Je n ai pas mis ce poste non plus pour être analyser mais juste pour avoir le point de vue d autres personnes qui peuvent être dans ma situation, donc forcément d autre personnes qui seront plus objective que toi. Cette situation je l accepte malgré tout, sinon je ne serai plus avec elle et je ne force absolument rien, juste quand j essaie de parler c est impossible car elle est fermé c est tout, mais elle est très difficile à gérer, donc je ne te permet pas de me juger, je n impose rien à personne, quand je dis ( on dirai pas qu elles sont separees) c est parce que elles sont en contact permanent du matin au soir, et c est pas tous le temps pour les enfants vu qu en ce moment ils sont chacuns chez leur pères respectifs pour les vacances , tu te permets de juger alors que tu ne sais pas grand chose,puisque j ai pas encore tout dit, tu me remet en place en me disant que c est pas moi de décider alors que je décide rien, je ne veux plus avoir ton avis personnel, car tu es sur la défensive et agressive et certainement pas objective et encore moins neutre, parce que tu n'acceptes pas ce que je dis et ce que je peux ressentir, je suis pas la pour me faire remettre en place donc ne parle plus avec moi stp, d ailleurs je vais enlever mon poste car en fait on peut pas avoir une conversation normale sur un sujet difficile sans se faire agresser et remettre en place alors que je cherche juste des gens qui sont dans la même situation ce qui n est pas ton cas. Reste à ta place moi je reste à la mienne et j ai le droit de ressentir certaines choses, surtout quand c est compliquer. Je cherche juste des solutions pour améliorer la situations car je suis très attachée aux deux enfants,  tu ne sais rien , et c est clair que ton opinion j en veux pas. 

lekabilien
Messages postés
15850
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 juillet 2019
80 -

Bonjour Lolita

Si ta copine s'énerve direct, soit elle est trop nerveux alors tu ferais mieux de t'en trouver une autre plus retenue, soit tu l'agaces à force de répétions sur un sujet qui ne regarde qu'elle je le répète encore.

"J'analyse tout  ce que tu écris"? Mais comment te répondre si ce n'est sur ce que tu écrit. Oui j'analyse et j'en tire des conclusions, des critiques si tu veux, positives ou négatives mais constructives, ce ne sont pas des critiques pour critiquer. Je le répète encore une fois, tu rentres dans des sujets qui ne ne regardent pas même si cela impacte ton couple. Oui tu as le droit de t'en plaindre mais à un moment donné tu as 2 solutions, soit tu acceptes cette situation soit tu dire au revoir à ta copine et tu en cherches une autre. Mais insister et ré-insister dans la façon de gêrer le fruit de son passé, cela n'est pas de ton ressort.

Les divergences avec son ex ne te regardent pas plus. Tu formes un couples avec une fille donc le passé à des rebondissement multiples et qui fait que sa vie serait cahothique. La situation ne te convient absolument pas, pourquoi insister ? Tu n'arriveras à rien sinon vous pourrir la vie avant de vous séparer finalement. Oui un jour elle pètera sérieusement un câble et elle te virer puisque tu n'a pas la force de caractère de te dire, ce n'est pas la compagne qu'il me faut et de fuir en courant. Si tu sais ce que tu veus et surtout ce ce tu ne veux pas, réfléchis vraiment si tu as ta place dans un tel couple. 

Non je ne suis pas une psy et n'essaye pas de l'être. Tu as posté dans un forum ouvert à toutes et tous, tu as exposé un sujet et pas besoin d'être psy pour avoir un raisonnement logique des choses de la vie. Tu postes et demandes comment l'aider, faudrait-il encore qu'elle veuilles être aider. Pour aider quelqu'un il faut comprendre sa situation et sa vision des choses mais surtout pour ton cas, être neutre et tu ne l'es pas. Donc tu veux l'aider à aller dans ce qui serait bon pour toi, ça se comprend, mais ce n'est pas forcément ce qu'elle désire, et c'est le cas, donc au lieu de l'aider tu lui crée d'autres problèmes. 

Je serais sur la défensive.. Mais je ne me sens pas agressé, je ne t'agresse pas non plus. 

Tu aurais volu que j'aille dans ton sens, ta copine ce n'est pas mon amie, je ne la défends pas, comme je n'ai rien contre toi, je suis neutre et désolé si je ne fais pas le faux-cul pour te faire plaisir. 

Tu voulais avoir des avis et conseils, tu as les miens, attends d'autres et bien de ta vie tu en fais ce que tu veux malgré tout ce que moi ou les autres pourrons te dire. 

Je respècte, tu as étais claire, je me retire en te souhaitant bien du courage et de la chance

 

Commenter la réponse de lekabilien