Mon futur métier pour changer l'éducation

Riri - Modifié le 25 juil. 2021 à 11:07
 Riri - 26 juil. 2021 à 03:39

Bonjour,

je suis actuellement en 5 ème et en train de réfléchir à mon futur métier mais à vrai dire, il y a une chose que j'aimerais vraiment accomplir dans ma vie et se serait d'aider les enfants et les adolescents à passer une meilleure scolarité.

Il y a beaucoup de jeune qui s'exprime sur leurs problèmes à l'école, que ce soit en EPS, la manière dont les professeurs les traites ou leurs manières d'apprendre. Et puis, rappelons-le, l'adolescence est un moment difficile qui nécessite un recentrement sur soi-même, il permet de découvrir son caractère et sa personnalité mais la puberté et les complexes physiques ainsi que le regard des autres deviens beaucoup trop important.

Avec tous les problèmes que cela engendre la période est plus que stressante, alors quand un professeur est trop distant, qu'il assume trop ou pas assez son autorité, qu'il suis tout simplement un exemple donné par l'éducation national mais qui n'est pas adapté à des jeunes dont les nerfs tiennes sur un fil, et bien forcement, c'est une véritable rebellions!  Sans parler du fait que cette "insolence" dont font preuve les collégiens et certains lycéens, n'est pas forcement une insulte au professeur mais une demande d'attention et de compréhension souvent ignoré!

Il y a aussi ceux qui sont mis dans la case "mauvais élèves" mais qui essaie d'apprendre malgré leur attitude désinvolte sauf que le problème arrive ici: on nous dit "ne pas faire confiance aux apparences", "L'erreurs est permise", "ont est à l'école pour apprendre"

ET BIEN DANS CE CAS J'AIMERAIS BEAUCOUP QUE LES PROFESSEURS APPLIQUENT LEURS CONSEILS!

Les "mauvais élèves" comme je l'ai dit plus tôt, ne sont pas tous des gens qui ne veulent pas apprendre, loin de là! Certains font vraiment des efforts derrières toute cette façade de blagues pas marrantes et de défiance envers l'autorité mais les professeurs ne vois que ça et sans tiennent là, alors quand un de ces "fauteurs de troubles" ne comprend pas, n'arrive pas à faire un exercice ou pose une question, il est souvent accusé de n'avoir rien écouté, alors on ne leur explique pas, ils se désintéressent encore plus des études car ils n'arrivent pas à comprendre et voilà un gosse que la société estimera sans avenir!

Enfin pour ne pas m'éterniser encore longtemps malgré d'autres nombreux sujets dont j'aimerais parler, je conclue que la scolarité, bien que ce terme soit vague, est un cocktail d'émotions, de stress, de jugements qui est donc une dur première étape de la vie qui n'est pas forcement encadré de la "bonne" manière. 
J'aimerais donc avoir un poste qui, même un temps soit peu, me permettrait de changer se système.

(Je base tous ces propos sur mes propres expériences et des témoignages en masse accessibles partout sur le net.)  

--

1 réponse

imagine7 Messages postés 19372 Date d'inscription samedi 12 mai 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 7 octobre 2022 498
25 juil. 2021 à 11:43

Bonjour

 

Il s'agit d'un vaste et ambitieux projet ! Et de plus...

L'Education Nationale concerne l'enseignement et devrait s'appeler:

L'Enseignement National. 

 

Ce n'est pas le rôle des enseignant(e)s à pratiquer l'éducation des élèves.

L'éducation est l'affaire des parents de l'enfant.

 

Or les enseignants constatent depuis de nombreuses années, l'abandon des parents, de leur rôle éducatif. Certains se déchargent sur les enseignants depuis les petites classes jusqu'à la fin du cursus scolaire.

C'est bien là qu'est le problème !

 

L'orsqu'on constate les conséquences, c'est qu'il y a une cause !

--

 

0

Certe, je ne peux pas le nier mais ce n'est pas exactement là où je veux en venir, je sais bien que ce n'est pas le rôle des professeur d'éduquer les élèves, que certains comportements ne sont pas pris en considération ni corrigé par les parents et que les professeurs en question portent donc le poids de cette éducation ce qui n'est pas leur métier, je suis tout à fait d'accord sur ce point. Seulement, je suis consciente que je ne peux pas réglé tout les problèmes de ce monde surtout que lorsque qu'on croit trouver la racine du problème elle se trouve toujours plus profond, il est donc difficile de réglé un problème qui date d'il y a un bon moment et qui ne fait juste que grandir et se rendre plus visible. C'est pourquoi je ne peux pas prétendre pouvoir soulagé les professeurs ou apprendre à tous les parents à éduquer leurs enfants, je voudrais juste faire en sorte que les élèves malgré leurs difficultés dans la vie familial ou amical, aille à l'école en se disant ici je me sens bien, écouter et compris. Même si c'est déjà quelque chose de grande ampleur, j'estime que les choses, changer petit à petit, apporteront sans doutes plus de résultats et pourront libérer les générations suivantes de cette angoisse que peux être l'école. Je ne veux pas non plus accuser les professeurs de tout je dis seulement que j'aimerais que les deux parties puissent se lever en se disant je vais passer une journée plus agréable.

merci de m'avoir répondu^^

0