Je n'ai aucune passion.

Fermé
Dede001_0273 Messages postés 6 Date d'inscription vendredi 7 janvier 2022 Statut Membre Dernière intervention 8 janvier 2022 - 7 janv. 2022 à 20:39
Sourisverte2 Messages postés 43536 Date d'inscription jeudi 12 avril 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 30 septembre 2022 - 7 janv. 2022 à 21:08

Bonjour, 
Je n'ai qu'une seule question,  et j'aimerais 1 réponses. Si c'est possible...
J'ai 48 ans,  je travaille,  3 enfants en bonne santé, de l'argent etc etc , j'ai tout pour être heureux et je ne le suis pas.

J'ai déraillé en 6ème des collèges,  petit,  moche,  pas fort physiquement,  peu d'amis...bref...la 5 ème roue du carrosse. 
J'ai été rapidement attiré par les paradis artificiels. 
Dissolvant,  cannabis,  beaucoup d'alcool très tôt...trop tôt. 
Échec scolaire évidemment. 
Perte de confiance en soi.
Alcoolique à 30 ans. 
Malgré tout ça...j'ai bien réussi ma vie. 
Je pratique l'abstinence totale d'alcool,  cannabis depuis 10ans. 
Toujours un vide,  un manque à combler. 
Toujours un mal-être. 
Lexomile depuis mes 18 ans...ça,  j'ai pas arrêté. 
J'en prendrais toute ma vie. 
Toujours le besoin de remplacer un produit par un autre..
Je nage beaucoup,  80 longueurs en crawl en 1heure 15.
Je ressens surtout du plaisir quand ça s'arrête. 
Je plane..j'aime planer , 2 Séances par semaine. 
Je m'allonge après cette effort et je me sens bien..
L'endorphine...une forme de " produit " encore..

Je n'ai aucune passion. 
Tout m'emmerde. 
Ça me poserait aucun problème d'être seul dans mon salon pendant 1 an .
Je fais croire à tlm que je suis heureux. 
Je me force à rire. 
Je n'arrive plus à aimer. 
J'aurais aimé etre prêtre,  croire en dieu,  croire en la vie éternelle,  
J'avais des crises d'angoisse violentes concernant la mort.
Ne jamais revivre...inacceptable,  insupportable,  à en hurlé de frayeur. 
Je me rends compte qu'avec cette abstinence d'alcool,  ces crises diminuent,  disparaissent.
Je ne suis pas pressé de mourir,  mais j'ai hâte de découvrir mon dernier souffle et avoir toute ma tête pour m'en rendre compte. 
L'infini,  l'univers,  le vide qui nous entoure et qui à toujours existé,  il n'y a jamais eu de début,  le vide à toujours existé,  et le vide,  ce n'est pas rien,  la mort. 
C'est sujet me fascine et me terrifie à la fois. 
Suis je fou,  malade,  et si oui, quelle nom porte cette maladie ( c'est ma question)
Je ne serais pas dans cette état,  si je n'étais pas tombé dans les paradis artificiels en 6ème des collèges,  j'en suis certain. 
Bonne année à vous tous. 
Cordialement. 
Olivier 
 

1 réponse

Sourisverte2 Messages postés 43536 Date d'inscription jeudi 12 avril 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 30 septembre 2022 742
7 janv. 2022 à 21:08

Bonjour 

Merci de poster sur le Forum Santé stp.

Clique sur le mot bleu
 

;)


--

0