Que savez-vous de la fibromyalgie ? Y a-t-il des trucs pour aller mieux ? [Fermé]

- - Dernière réponse :  mariethé - 10 déc. 2013 à 09:45
Que savez-vous de la fibromyalgie ? Y a-t-il des trucs pour aller mieux ?
Afficher la suite 

1 réponse

0
Merci
Bonjour, j'en suis atteinte depuis 2007 à la suite du décès de ma belle-mère (je pense que c'est ce qui a tout déclenché). A la base, je vivais cette maladie ou plutôt ce syndrôme avec bonhommie, vu que mon médecin osthéopathe me mettait en confiance, en me précisant bien que c'était bénin, juste un peu pénible! C'est peu dire! Je me suis vue par moment dans des états de fatigue indescriptibles, perclue de douleurs sourdes. Le pire a été les migraines, à vomir, à me coucher, à me couper du monde, j'en suis même arrivée à être agressive et violente envers moi-même! Je suis toujours fibro depuis 3 ans mais j'ai grandement amélioré mon état en 5 mois. En fait j'avais un énorme problème au niveau digestif et intestinal, et je me suis aperçue que je ne digérais plus du tout les produits laitiers ainsi que tout ce qui contenait du blé! Dès que j'avalais une simple assiette de pâtes natures (sans matières grasses), je passais le reste de ma journée aux toilettes! Même la nuit je me relevais! Et je grossissais à vue d'oeil (+ de 15 kgs en l'espace de 3 mois!) J'ai donc pris la décision de moi-même de tout évincer de mon quotidien! Je ne bois plus aucune bière, ne mange plus ni pain ni pâtes ni tout ce qui contient du blé (maltodextrine, dextrose) et ses dérivés! Fini aussi les produits laitiers, mais je mange 2 à 3 yaourts au bifidus actif que mon organisme tolère! Aujourd'hui j'attaque le 6ème mois de changement alimentaire et franchement, je ne regrette rien! Je n'ai plus ni migraines, ni problèmes digestifs et certains de mes muscles sont redevenus à la normale (j'étais raidie de partout : je rampais pour sortir de mon lit!!!!!)! Pour moi, même si je suis toujours fibro, je suis beaucoup mieux physiquement! Par ailleurs, je fais des cures de chlorure de magnésium pour donner des coups de punch! Là je me renseigne pour faire une cure de chlorelle! C'est une algue qui désintoxique le corps des métaux lourds, car ne nous voilons pas la face, moi je suis persuadée que notre maladie vient bien d'une intoxication aux métaux tels que le plomb mercure etc... seulement on nous cache beaucoup de choses! Je me fais aussi enlever les amalgames dans la bouche! Je fais des cures d'argile verte par voie interne car l'argile est blindée d'oligo éléments indispensables et ça colmate nos petits intestins fragilisés! Je mange beaucoup de lentilles pour le magnésium : ça empêche les coups de pompe! Après pour le côté psy moi je rigole, car comment ne pas pêter un plomb? Les anti-dépresseurs, je les ai bazardés : c'est de la pure hypocrisie de la part de la médecine de trouver tout prétexte psy à chaques maux ! Je ne prends plus d'antalgiques non plus vu que ça ne fait aucun effet! C'est un placebo pour notre cas! Je dialogue avec des personnes fibros sur tout plein de forums et je vois bien qu'elles prennent de plus en plus de traitements lourds pour leur santé et sans réel effet à la fin! 
Les anti-dépresseurs ne sont pas prescrit en temps que tel mais pour la recapture de la mélatonine que nous ne fabriquons plus suffisamment. Ils doivent être prescrit à faible dose. Ce qui aide bien aussi ce sont les séances de sophrologie, tout ce qui est relaxation en fait.
Dans le cas de la fibromyalgie, le système parasympathique est déréglé. C'est le système qui prend en charge le corps la nuit. C'est pendant cette période que l'organisme se régénère, et comme il est déréglé, nous ne dormons jamais profondément, et ne pouvons donc pas nous ressourcer. D'où cette si grande fatigue qui nous accompagne tous.
UNE HYPOTHESE SOLIDE : UNE ANOMALIE DU CONTROLE CENTRAL DE LA DOULEUR
La nociception :
La nociception est la fonction physiologique qui permet à l'organisme de détecter, mesurer, localiser et d'être informé de l'existence d'un événement nocif. Il existe des douleurs nociceptives (par excitation au-delà du seuil de déclenchement de la réponse) et des douleurs neurogèniques ou neurogènes qui résultent d'une lésion ou anomalie sur le trajet de l'influx douloureux (cas classique de la douleur du membre fantôme).

L'abaissement du seuil de perception de la douleur serait lié à une altération des mécanismes centraux d'intégration des stimuli nociceptifs.*

Les anomalies constatées sont de plusieurs types :
diminution du flux sanguin en certaines régions du cerveau (thalamus et noyau caudé),
élévation du taux de substance P dans le liquide céphalo-rachidien
diminution de la sérotonine, l'un des principaux modulateurs du système nerveux central
variations d'autres médiateurs du contrôle de la douleur (glutamate, dynorphine,...)
*Fibromyalgie : un état allodynique généralisé " Pr J.M. Le Parc, Dr E. Houvenagel, Pr F. Blotman, Dr E. Thomas " Actualités Innovations Médecine n° 119-2006
> zepha -
je suis moi même atteint de fibromyalgie , et depuis 6 mois je suis ce régime , mes douleurs sont plus supportables , je voudrais savoir si tu as perdu du poids ?.
Merci de me répondre , bonne journée