Cours par correspondance

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 7 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
7 septembre 2020
-
 Oma -

Bonsoir,

Comme vous le savez, la rentrée a eu lieu il y a très peu de temps et je débute ma seconde au lycée. Ayant passé une mauvaise année de 3ème ( mes notes étaient bonnes et mon bulletin ravissait mes parents, mais je me sentais très mal quand je m'y rendais, j'ai de nombreuses fois "simulé" des maux de ventre, de tête, pour ne pas m'y rendre et éviter une journée difficile en plus. J'ai même fait quelques crises de panique où j'avais de fortes nausées, donc bon, l'ambiance n'était franchement pas la meilleure ), j'étais assez "contente" de profiter du confinement pour pouvoir mieux me concentrer dans mes cours à la maison et évoluer dans des matières où j'avais des difficultés. C'était une des rares fois où je me sentais bien tout en travaillant, pas de pression, pas de stress où d'inquiétude de devoir se rendre au collège. 

L'été est donc passé vite et nous voilà au lycée ( je l'avais visité et aie été obligé de m'y inscrire malgré que je ne l'aimais pas du tout ), j'arrive le jour de la rentrée et sens déjà une grosse boule dans mon ventre se former avant de commencer à avoir des nausées, je me dis que c'est tout simplement le stress de l'inconnu et que je vais m'y adapter. Malheureusement, grande déception. La pression ne redescend pas dans la journée, elle ne fait au contraire qu'augmenter. Je rentre chez moi le soir en tentant de me rassurer et de me dire que ça sera sûrement mieux le lendemain. 

Mais contrairement à ce que j'espérais, je rentre dépitée et les larmes aux yeux. Tout m'est terriblement oppressant : des profs très exigeants qui nous donnent déjà une tonne de devoirs, une classe inconnue où je ne suis totalement pas à l'aise, des couloirs où je me perds beaucoup trop souvent, et environ 6 heures de cours en plus. Je ne me sens pas à ma place là-bas et l'idée de ne pas y aller me traverse souvent l'esprit. Mais je m'y rends quand même avec des envies de vomir et des mains tremblantes, j'essaie de prendre le plus de temps possible pour y aller, histoire de ne pas franchir le portail trop vite. 

Donc, après avoir passé une partie de l'année dernière dans une classe où je voulais m'enfuir à chaque heure, je me retrouve cette année dans un lycée où j'ai de plus en plus peur d'y aller en me disant qu'il m'y reste trois ans. 

Et c'est là que j'ai besoin d'un avis. J'ai évidemment parlé de mon ressenti à mes parents qui m'ont aussitôt comprise, et ma mère m'aurait parlé de... cours par correspondance ? J'avoue ne pas y avoir songé du tout et je me dis aujourd'hui que ce n'est peut-être pas une si mauvaise idée. Mais le souci est que je ne connais rient du tout par rapport à ça. 

Comment s'organise-t-on pour quitter les cours réels ? Est-ce-qu'il y a un suivi particulier ? Des professeurs autres que ceux de l'établissement ? Et combien de temps met-on pour que cette "procédure" se mette en place ?

Merci d'avance pour vos réponses.

2 réponses

Messages postés
14470
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
31 octobre 2020
241

Bonjour

 

Tu peux te renseigner au CNED:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Centre_national_d%27enseignement_%C3%A0_distance


--
 

 

Oui, Le CNED est une solution. Tout se passe par écrit et par la poste.
mais, la question est quand-même:" Pourquoi tous ces malaises?"

Vous devriez consulter un(e) psychologue pour savoir ce qui se passe en vous quand vous êtes dans un groupe. On ne peut vivre tout(e) seul(e) et vous rencontrerez toujours des gens. Oui, que se passe t-il, pourquoi ces malaises si pénibles?