Endométriose

Résolu
Utilisateur anonyme - 4 mars 2009 à 20:31
 Helo - 29 janv. 2013 à 16:39
Endométriose stade IV diagnostiquée en 2005. Si des personnes présentes sur se site en sont atteinds, je serais heureuse d'en discutter avec vous car nous sommes trop souvent incomprise par notre entourage.

3 réponses

Utilisateur anonyme
29 avril 2009 à 20:38
Voici un témoignage qui va vous surprendre mais qui est authentique. Je l'avais déposé sur quelques forums mais il a été effacé par des modérateurs un peu trop complaisants avec les industries pharmaceutiques qui ne veulent pas de concurrence. Quelques années près que nous ayons eu un premier enfants, et sans lien avec cette grossesse, ma femme a dévelloppé un kyste endométriosique. Consultation chez le gynéco et dipositions prises pour l'opération ( par célioscopie ) pour l'enlever. D'après ces spécialistes, une femme qui a été opérée d'une endométriose ne peut plus avoir d'enfants. Ou ses chances sont proches du zéro... Mon épouse a donc été opérée. L'opération est suivie d'une piqûre d'hormones qui arrête les règles le temps que les tissus cicatrisent. 7 ou 8 mois plus tard, le kyste est revenu et mesurait déjà 4 cm. Nous avons parlé de ce problème à une herboriste que nous connaissions depuis longtemps mais que nous n'avions pas consulté pour l'endométriose puisque les médecins nous avaient assurés que la seule solution est l'opération, le kyste endométiosique ne disparaissant jamais tout seul. Elle lui a prescrit un remède très simple qu'utilisaient déjà plusieurs de ses clientes: Des gélules d'Achillée Millefeuille ( les gélules sont plus pratiques à prendre que la tisane parce que dans ce cas, il faut en prendre tous les jours pendant 6 mois ). Sur la boite de gélules, le nom de la plante est "Millefeuille bouquet". Ma femme a donc pris 6 gélules par jour pendant 6 mois. Dès le début du traitement la douleur est parti très vite, puis le kyste a diminué progressivement ( vérifié par plusieurs échographies ) et a fini par disparaitre complètement. La dernière échographie a été faite par le chirurgien qui l'avait opérée du premier kyste et il a bien sûr fait "la gueule" quand nous lui avons dit par quel moyen ce second kyste avait été traité. bien sûr, il connaissait parfaitement l'achillée millefeuille... Nous avons eu ensuite deux autres enfants ( malgrès "l'impossibilité" certifiée plus haut...) et le kyste n'est jamais revenu....et s'il revenait nous savons maintenant comment le faire dégager vite fait sans passer par la case chirurgie! l'achillée se présente en boite de 200 gélules ( donc une boite par mois environ ) au prix de 12 ou 13 euros dans toutes les boutiques de produits bio ou chez les vrais herboristes. C'est une plante médicinale sans danger, elle est même classée "aromatique" tout comme la prêle, l'ortie, la sauge ou le pissenlit! Voilà, même si cette histoire a l'air incroyable, tellement incroyable que même des femmes souffrant d'endométriose n'ont pas voulu essayer, c'est pourtant un fait complètement banal pour ceux qui connaissent un peu les plantes.
60
je suis atteinte d'endométriose et en ce moment je prend des gélules d'achillée mille feuille car après plusieurs traitements que je supportais pas c'est la seule solution que j'ai trouvée pour mes règles abondantes et mes douleurs .
0
marie jo > agnes&
27 janv. 2012 à 09:39
salut agnes , je voulais savoir juste comment ca ce passe avec vous apres avoir pris l'archillée millefeuille, esque il ya pas des effets secondaire, merci marie josianne
0
Bjr, voilà plusieurs fois que je tombe sur le témoignage de Sedze, qui je dois le dire, me convainc. J'ai bientôt 39 ans, pas d'enfant et une FIV est prévue en juillet pour palier à mon insuffisance ovarienne (sans doute liée à l'âge)... Sauf qu'après 6 mois de douleurs pelviennes apparues après une hystérosalpingographie, mon médecin traitant (même pas ma gynéco) m'envoie tout de même faire une IRM et la semaine dernière, le diagnostic tombe : endométriômes ovariens des 2 côtés ! Les douleurs sont toujours là, la FIV est toujours programmée pour le mois de juillet et j'ai refusé la coelioscopie que me proposait ma gynéco pour le mois de mai (trop risqué à mon goût, car laissant peu de temps pr se remettre... Je précise que le plus gros kyste fait moins de 3 cm), du coup, je viens de démarrer le traitement au millefeuille, en gélules, que je prends à raison de 4/jr. Je voulais simplement confirmation sur 2 points : l'achillée millefeuille est-il la même chose que le millefeuille (seule chose indiquée sur mes gélules) et faut-il continuer le traitement pendant les règles ? Merci beaucoup.
0
bonjour
j'ai un kyste à l'ovaire gauche de 4cm que je traite depuis presque 6mois avec la pilule (Je prends maintenant STEDERIL), sauf que pendant ces 6mois j'ai dû passer par 2 gynéco. Pendant les 3premiers mois, le 1er gynéco m'avait prescrit 2 sortes de pilule moins fortes et voulait que je passe sur le billard. Ayant pris l'avis d'un 2ème gynéco, elle m'avait prescrit STEDERIL et je dois la voir d'ici 2semaines. Sauf que j'ai été voir aujourd'hui mon gastro pour 1contrôle car je traite la maladie de crohn et Hélas, le kyste n'a pas bougé, toujours 4cm.
Ca m'engoisse que ça n'ait pas bougé et surtout j'ai la trouille pour ma prochaine visite avec gynéco car je ne veux pas être opérée et surtout dans mon cas (suis à cesarienne pour crohn) la caeliscopie ne pourra pas être adaptée et j'ai pas envie de revivre les mauvais souvenirs de césarienne. Pas le moral du tout.
Je signale que psychiquement, dès que j'ai vu que le kyste était là, j'ai eu mal au côté gauche, alors qu'avant je n'avais pas de douleurs
Est ce que je peux prendre ces gélules?
Merci pour votre aide précieuse
0
oui tu peux prendre ces gélules d'achillée millefeuille, c'est 6 par jour durant 6 mois même si tu as un traitement hormonal en même temps... ça ne te fera que du bien, moi aussi j'ai l'endo depuis août 2011 et je prends le lutéran en même temps que l'achillée millefeuille, mon prochain bilan est fin octobre, bon courage à toi.
0
merci beaucoup pour l'info car je souffre d'endométriose pulmonaire
14
Utilisateur anonyme
16 juin 2009 à 19:22
J'ai découvert mon endométriose cet hiver à la suite des plusieurs mois de très fortes douleurs (au moment de mes règles puis progressivement en cours de cycle). Je me suis bien sûr d'abord dirigé vers mon gynéco qui m'a mise immédiatement sous surgestone 500 en continu. J'ai passé 3 mois insupportables (bouffées de chaleur nocturne, insomnie, irritabilité pour arriver à quasiment me sentir complètement déprimée, abattue.) Ma vie perso en a pris un coup, je devenais insupportable et agressive. Lorsque je l'ai signalé à mon médecin il demandé d'arrêter immédiatement le traitement, les symptômes montrant que mon corps ne supportait pas le changement hormonal. Il m'a également conseillé de faire une pause dans le traitement avant de changer le dosage. Au bout d'une semaine de pause les douleurs sont revenues comme avant. Je me suis alors tournée vers les médecines douces et un homeopathe m'a prescrit du millefeuille. J'ai pris ça en attendant de retourner vers mon gyneco pour le changement de dosage mais je me suis rendu compte lors de mes règles suivantes que je n'avais quasiment plus de douleurs. J'ai continué à le prendre pour voir si c'était vraiment l'effet du millefeuille et toujours rien. Alors je ne cherche à convaincre personne mais je soutiens complètement le témoignage précédemment car le traitement a marché de la même manière pour moi. Et en fait c'est logique car après m'être renseignée, le milleufeuille est un progesterone naturel donc l'équivalent du surgestone sans les effets secondaires, de la même manière que le soja est un oestrogene naturel.
9